Kura Master met l’excellence du saké au service des ambassadeurs !!


Au-delà de l’organisation de concours annuels, l’association Kura Master s’investit au quotidien dans des activités de diffusion et de promotion des alcools japonais. C’est donc tout naturellement que nous nous sommes greffés au mouvement déclenché par le gouvernement japonais, visant à faire inscrire au patrimoine immatériel de l’Humanité, ces boissons traditionnellement brassées dans l’archipel que sont le saké, le honkaku-shochu et l’awamori. L’UNESCO, sous la coupe des Nations Unies, veille en effet à sauvegarder les traditions héritées du passé et susceptibles de disparaître sous l’avancée de la mondialisation et l’uniformisation des modes de vie. Ces activités de recensement et de préservation ont commencé en 2003 et depuis la France est parvenu à faire inscrire 23 traditions (dont le “repas gastronomique des Français” ou bien encore le “fest-noz” ce qui ne sera pas sans réjouir nos amis Bretons), tout comme le Japon, très actif, dont la liste compte aussi bien le kabuki ou le nô, que le washoku (l’art culinaire japonais). Les alcools brassés japonais étaient en concurrence avec la calligraphie traditionnelle mais ce sont finalement les boissons qui ont emporté la candidature. Il reste maintenant au Japon à faire connaître aux différents représentants des pays membres de l’UNESCO (dont les bureaux sont à Paris), la qualité et l’excellence de ce pan de son artisanat.

C’est dans cette optique que l’équipe de Kura Master a répondu présent à l’invitation de son excellence, M. OIKE Atsuyuki, ambassadeur du Japon auprès de cette organisation, pour organiser une dégustation didactique autour de sakés primés lors de nos concours passés, auprès de représentants de 26 pays, et ce, en s’appuyant sur l’éloquente pédagogie ponctuée d’humour du président de notre concours saké, le chef sommelier, M. Xavier THUIZAT.

les 8 sakés qui ont été servis

Voici les 8 sakés qui ont été servis :

  1. Mizubasho Pure” (Préfecture de Gunma) : Prix du Jury 2020
  2. Junmai Daiginjo Kitaya San San” (Préfecture de Fukuoka) : Or 2021
  3. Ninki-ichi Gold Ninki Junmai-daiginjô” (Préfecture de Miyagi) : Or 2021
  4. Haneya Junmaiginjo Kirabi” (Préfecture de Toyama) : Prix du Jury 2021
  5. ZAKU Gen-no-Tomo” (Préfecture de Mie) : Or 2020
  6. Shichida Junmai-ginjô” (Préfecture de Saga) : Or 2020
  7. Chateau Shirasagi 65” (Préfecture de Hyôgo) : Prix du Jury 2021
  8. Kamoshibito Kuheiji EAU DU DESIR” (Préfecture d’Aichi) : Or 2019

Les différents ambassadeurs nous ont semblé ravis de ces découvertes et curieux d’en savoir plus, autant sur l’importance de la variété de riz utilisée, que sur la signification du polissage et sur les potentialités d’accords. La route est encore longue jusqu’à la délibération et le vote en 2024 qui permettra à ces boissons japonaises de jouir à la fois d’un meilleur éclairage et du grand prestige à l’étranger qu’elles méritent, à nos yeux, déjà amplement, mais soyez-sûrs que nous vous tiendrons informés de futures éventuelles avancées concernant ce sujet !!


Avec le soutien de

Ambassade du Japon en France

Association des Sommeliers de Paris Ile-de-France

CLAIR

JETRO Paris

日本政府観光局(JNTO) - Japan National Tourism Organization

Sponsors diamant

Japan Awasake Association

Kochi Prefecture