Le jeudi 11 juillet, Business meeting autour des boissons alcoolisées japonaises à Etoile business Center, organisé par JETRO

Au dernier jour de la période de la succession des evenements en rapport avec la cérémonie de remise des prix du concours Kura Master, le Business meeting autour des boissons alcoolisées japonaises était organisée par JETRO en collaboration avec Kura Master.

Les conditions parfaites pour l’affaire avec les francophones était assurées; non seulement de la présence d’un traducteur pour chaque producteur du saké, l’espace dédiée à la négociation commerciale était mise en disposition également.

Les producteurs du saké participants atteignaient presque 40 maisons. À commencer par des importateurs en France et des sommeliers, les visiteurs étaient constitués par des propriétaires des restaurants, des conseillers cavistes, des consultants, des journalistes, des professionnels de chaque milieux.

Le fait de faire face à la scène où les visiteurs tiennent la conversation avec les producteurs à propos du saké, et de bien profiter du moment mais en même temps de discuter sérieusement pour l’affaire, était émouvant pour nous qui menons nos activité sous l’idéal de développer le saké japonais dans ce pays du vin.
D’autre part, le stand de Kura Master était installé, grâce auquel les questions concernant le règlement de l’examination au concours était posé par les intéressés, puis les sommeliers souhaitant participer au Kura Master en tant que jury posaient les cartes de visite. Nous avons pu reconnaître une fois de plus les attentions envers le saké en France y compris envers le concours Kura Master.

À un moment donné de l’événement, Monsieur Katayama, le directeur de JETRO Paris a présenté son discours couramment en français, et puis Monsieur Xavier THUIZAT, le président de jury exprimait son message sincère en partant de son propre expérience, à propos de l’avenir du saké, en jetant un regard sur le concours de cette année, par exemple la raison de fondation de nouvelle catégorie du saké sparkling. Les commentaires sans précédent par les chefs sommeliers à Paris était appréciés non seulement par les visiteurs mais aussi par les producteurs du saké.

Le jour où les participants seront certains que cet événement était un accélérateur pour l’enfoncement du saké dans le marché français se rapproche.


Le mercredi 10 juillet, le symposium et la dégustation ouverte au public (à la maison de la culture du Japon)

Première partie : La session sur le charme du saké sparkling
Deuxième partie : La séance dégustation des 100 meilleurs sakés médaillés au concours Kura Master

Le lendemain de la cérémonie de l’annonce des sakés lauréats à la résidence de l’ambassadeur de l’OCDE, une séance dégustation ouverte au public des 100 meilleurs sakés médaillés avait lieu dans la même ambiance festive de la veille.
Dans la première partie, la conférence sur l’Awa saké a été tenu par Monsieur Nagai, le gérant de Nagai Shuzo et le directeur de l’Association d’Awa saké.
Xavier THUIZAT, le président de jury de Kura Master, et Philippe JAMESSE, le sommelier représentatif de Champagne montaient sur l’estrade pour le débat. La session a eu un grand succès, environ 130 personnes se rendaient, au point que quelques spectateurs voyaient debout.

La plupart des participants étaient français. Beaucoup de questions se posaient par eux, ce qui montrait leur intérêt vers le sparkling saké.

D’autre part, la cérémonie de remise de Shuki (récipient pour le saké) fabriqué à partir du sol de Yamadanishiki était tenu par Monsieur Kazuo KANAZAWA, le sous-préfet de Hyogo. Ces oeuvred ont été fabriquées lors de voyage d’étude de la culture du saké par les sommeliers. Il a été remis à Xavier THUIZAT en tant que le délégué de ce voyage.

Après la session d’environ une heure, la dégustation se tenait dans l’autre espace. Les producteurs des 14 meilleurs sakés et les membres de l’association d’awa saké ont accueilli les visiteurs qui profitaient de la dégustations de plus de 100 marques de sakés appréciés par les jurys cette année.
Chacun avait sa manière de déguster, mais beaucoup de gens commençaient par le saké sparkling comme du champagne en apéritif.

Nous avons eu un commentaire réjouissant de la part d’un visiteur: “Nous n’avons pas d’occasion de goûter au tant du saké en France, c’est une expérience précieuse”. Un autre par un amateur bien avancé du saké qui demandait : “Mon saké préféré est Yamahai, est-ce que vous l’avez aujourd’hui?”. Ces commentaires variés présentaient un point commun impressionnant que tout le monde était charmé par le goût et l’arôme variés du saké japonais.

Le concours du Kura Master a eu ses 3 ans cette année.
Comparé aux années passées, le nombre des participants français augmentait considérablement, nous avons senti que l’intérêt envers le saké en France est de plus en plus important.

Ce fut une excellente occasion pour les producteurs de se rendre compte le développement du marché du saké en France à travers la hausse d’intérêt par les amateurs du saké et leur connaissance, qui se montrait par les commentaires basé sur leur propre expérience.


Le mardi 9 juillet, la cérémonie de remise de prix du concours Kura Master 2019 (À la résidence d’ambassadeur de l’OCDE à Paris

Dans le temps ensoleillé, la cérémonie de remise des prix du concours Kura Master 2019 se déroulait à la résidence de l’ambassadeur de l’OCDE à Paris. Monsieur Hiroshi OE, ambassadeur représentant permanent du Japon auprès de l’OCDE y assistait, et prononçait un discours en français et adressait des félicitations chaleureuses aux producteurs du saké.


Monsieur Hiroshi OE, ambassadeur représentant permanent du Japon auprès de l’OCDE

Dans la salle de cérémonie de remise des prix

Aux 14 producteurs du saké sélectionnés dans chaque catégorie, le verre à junmai de la marque RIEDEL sur lequel gravé le nom du saké lauréat a été offert avec le certificat d’honneur.


Les verres à junmai de la marque RIEDEL et les sakés lauréats

Se succédait ensuite l’annonce du prix président, qui est le meilleur prix de ce concours , puis les prix de jury décernés aux sakés choisis parmi les top 14 dans chaque catégorie. Ce fut un moment plein de suspense et de joie.
(Le résultat publié à la page Web:https://kuramaster.com/ja/concours/comite-2019/laureats/)


Xavier THUIZAT, le président de jury de Kura Master en train d’annoncer le résultat

L’un des membre de jury, Philippe JAMESSE le sommelier représentatif de Champagne. Il a été nommé en tant que le présentateur de la catégorie du saké sparkling.


Katsuyama Junmai Daiginjo Den produit par Sendai Isawake Katsuyama Shuzo remportait le première titre, le prix du président.

Après la cérémonie, la séance de la dégustation des 14 meilleurs sakés et des Awa saké offerts par les membres de l’Association d’Awa saké se tenait dans des autres salles. En étant libéré de la pression d’annonce de résultat, l’ambiance chaleureux remplissait le lieu.

Les participants en train de se régaler des sakés lauréats, des awa sakés, et les charcuteries.

D’autre part, dans la terrasse magnifique des roses et de la pelouse verdoyante, le stand pour présenter le riz Yamadanishiki a été mis en place. Avec la participation du sous préfet de la préfecture de Hyogo, les participant à la cérémonie et les personnes concernées aux média ont pris le plaisir de déguster le saké de cépage Yamadanishiki élevé à Hyogo.

Le stand de Yamadanishiki.

Cette année, le nombre 720 marques de saké qui est un nombre important, se présentait au concours.Ce phénomène fait bien sentir que l’intérêt vers le saké japonais en France et au Japon est considérable de plus en plus. Nous remercions de tout nos coeurs pour les soutiens apportés par toutes les personnes concernées, et pour le fait de pouvoir réussir ce jour important.
Et félicitations aux producteurs remportants des prix au concours Kura Master.


Monsieur Oe, l’ambassadeur et les producteurs des sakés lauréats.


Le lundi 8 juillet, La séance dégustation à l’Hôtel Sofitel Baltimore

À la veille de la cérémonie de remise des prix de Kura Master 2019, la première séance dégustation de l’année avait lieu en rassemblant à Paris les producteurs des 14 meilleurs sakés au concours. Cet événement était organisé en collaboration avec l’Association des Sommeliers de Paris Ile-de-France, les professionnels dans la domaine de la restauration en France comme les sommeliers et les personnels de restaurant rendaient visite. Les membres de l’Association Awa saké y participaient également. Ce fut un début festif et splendide.

Les producteurs des 14 meilleurs sakés au concours Kura Master2019
Les producteurs des 14 meilleurs sakés au concours Kura Master2019

Les membres d’association Awa saké
Les membres d’association Awa saké

La séance dégustation se débutait avec les mots par Monsieur Jean-Luc JAMROZIK, le directeur de l’Association des Sommeliers de Paris Ile-de-France, et puis par Monsieur Xavier THUIZAT le président du jury au concours Kura Master.


à gauche:Monsieur Xavier THUIZAT, le président du jury au concours Kura Master
à droite:Monsieur Jean-Luc JAMROZIK, le directeur de l’Association des Sommeliers de Paris Ile-de-France
Monsieur Jean-Luc JAMROZIK, le directeur de l’Association des Sommeliers de Paris Ile-de-France
Monsieur Jean-Luc JAMROZIK, le directeur de l’Association des Sommeliers de Paris Ile-de-France

Monsieur JAMROZIK a prononcé que “Depuis quelques années, il nous arrive de plus en plus de remarquer le saké japonais en France. Nous les sommeliers prenons en considération le saké en tant qu’une boisson d’un bon accompagnement de la cuisine. Dans la mode actuelle où la gastronomie française s’évolue sans cesse, le fait de pouvoir servir du saké est devenu indispensable pour les sommeliers. Je prie fortement que les événements autour du saké comme aujourd’hui continueront d’être organisés et que le saké japonais se développe en France.”

A la première moitié de la séance se déroulait la session à propos d’Awa saké expliqué en français et en japonais par Monsieur Nagai, le gérant de Nagai Shuzo et le directeur général d’association Awa saké.
Comme la division “saké sparkling” est nouvellement fondée cette année, les participants écoutaient attentivement ce discours d’awa saké produit de la même manière que le champagne.

Environ 100 personnes participaient à la séance dégustation. Elles se régalaient du mariage du saké avec les huîtres frais de Bretagne, et aussi avec les charcuteries choisies rigoureusement.


Les charcuteries variées choisies rigoureusement

Les huîtres de Bretagne

Nous avons tenu un interview à deux participants, personnels du restaurant qui étaient en train de déguster les sakés prisé.

– Consommez-vous souvent du saké?

Nous avons commencé à intéresser au saké il y a 1 ou 2 mois. Nous trouvons que le saké s’accorde très bien à la cuisine avec de l’aliment difficile avec le vin, comme de l’acidité, des oeufs et des asperges qui sont difficile.

– D’après vous, qu’est ce qui est indispensable pour populariser le saké japonais en France?

L’élément le plus important est la communication. Les restaurateurs y compris les sommeliers cherchent perpétuellement des choses nouvelles et de haute qualité et ils sont capable de les transmettre aux clients. Par exemple, il serait bien si on pourrait proposer aux clients le saké ou le vin en harmonie avec chaque plat en mettant le saké sur la liste comme du vin. Je sens que les 90% de personnes qui ont essayé le saké japonais ont une bonne impression. Par ailleurs, on utilise de plus en plus du saké et de Mirin aujourd’hui pour la cuisine française, je trouve ce fait intéressant.

Pour les producteurs aussi, les retours de la part des professionnels de la restauration en France étaient nouveaux. Nous avons eu la commentaire de producteur: “Nous avons bien senti que les participants mettaient l’importance sur le service au restaurant, ce qui nous était très intéressant.”


degustation saké japonais

Notre Festival du saké, revient pour une 2ème édition !
Voyagez de Hokkaido jusqu’à Kyushu grâce à cette dégustation.
Plus de 700 sakés seront disponibles pour vos papilles !
C’est l’occasion pour découvrir cet alcool ou bien le redécouvrir.

Lundi 27 mai 2019, 15h – 19h
Lieu: Galerie Joseph
Adresse: 116 rue de Turenne 75003 Paris (M8 Filles du Calvaire)

Achetez vos billets en ligne

Tarif réduit pour 2 personnes 10,00 €
Tarif pour 1 personne 6,00 €

Galerie Joseph

La 3ème édition de Kura Master aura lieu le 27 mai.

Kura Master 2019 aura lieu à la Galerie Joseph, dans le 3ème arrondissement de Paris.
La dégustation commencera à 15h00 après la clôture du concours. Profitez d’un voyage gustatif au Japon grâce à 700 variétés de sakés ! Bien sûr, des collations seront disponibles pour aller de pair avec les sakés. (Les tapas à partir de 5€. Paiement par carte bleue accepté.)

Kosuke KATAGI

Chef Japonais spécialisé dans la cuisine d’Osaka, ville que l’on surnomme la Cuisine du Japon ! Il vit en France depuis 6 ans. Cuisinier basé dans le sud de la France, il organise des ateliers et des cours de cuisine japonaise. Kosuke souhaite transmettre sa passion pour la cuisine de manière simple et ludique.

Salon du fromage Hisada

Une fromagerie située en France, à Paris. Des fromages d’excellente qualité, approuvés par les papilles des Français. Découvrez-les lors de notre événement !

Adresse : 47 Rue de Richelieu, 75001 Paris
TEL : 01 42 60 78 48

Galerie Joseph
Galerie Joseph

Achetez vos billets en ligne

Tarif réduit pour 2 personnes 10,00 €
Tarif pour 1 personne 6,00 €