Keiichiro MIYAGAWA
Président de l’association

Aujourd’hui, l’influence de la culture japonaise, de son art culinaire, du saké, des objets d’art et des films d’animations, est en train de grandir et d’évoluer dans le monde. Ce que nous, les japonais, envoyons à travers notre culture est désormais diversifié. Mais est arrivé le moment de faire connaître au monde nos valeurs culturelles à partir de la France, le pays qui a un fort prestige culturel.

Dans ce but nous sommes en train de créer l’Association Kura Master, le grand concours des Sakés japonais. Nous travaillons avec des différents partenaires qui résident en France, des français et des japonais.

Notre objectif est d’aider à développer entre la France etle Japon, pour les générations futures, une diversité culturelle plus dynamique en échangeant des idées, des objets, de la nourriture, du saké, du vin et en encourageant le tourisme etc.. Nous sommes là pour contribuer à notre propre futur en formant un réseau international avec la création de cette association.

Le 12 Decembre 2016
Président de l’association

Keiichiro MIYAGAWA

Président de l’association Keiichiro MIYAGAWA

Keiichiro Miyagawa est né en 1962 à Fukui, Japon. Il arrive en France en 1990 où il entre au restaurant Suntory Paris des Champs-Elysées, établissement sous la gestion de l’entreprise japonaise du même nom, avant d’en devenir directeur en 1993. Il participe en tant que directeur général au lancement en 2006 du restaurant français de l’Hôtel de Yoshino, à Wakayama (Japon). Il fonde GALERIE K PARIS en 2010. Outre une activité principale de commerce de gros d’alcools japonais, il travaille également dans le négoce de vins français et le consulting auprès de restaurants. Membre de l’Association des Sommeliers de Paris – Ile de France depuis 1990, il devient parallèlement kikisake-shi (sommelier en saké) diplômé du SSI (SAKE SERVICE INSTITUTE) et déploie un éventail d’activités visant à familiariser les Français avec le saké japonais. Actuellement directeur de SSI INTERNATIONAL et membre du jury dans des concours japonais et internationaux, il contribue par de nombreuses conférences à faire connaître le saké dans toute l’Europe et, au Japon à en promouvoir la vente, notamment auprès des Chambres régionales de Commerce et d’Industrie.